Les débuts d’Anthony Hopkins au cinéma : Une carrière prometteuse commence

voir anime app

h1 {
color: #008080;
font-size: 30px;
text-align: center;
}

h2 {
color: #000080;
font-size: 25px;
}

p {
color: #000000;
font-size: 20px;
text-align: justify;
}

img {
display: block;
margin-left: auto;
margin-right: auto;
width: 50%;
}

Anthony Hopkins : ses débuts dans « Le Lion en Hiver » aux côtés de Katharine Hepburn et Peter O’Toole

Le célèbre acteur Anthony Hopkins a fait ses premiers pas dans le monde du cinéma en 1968, aux côtés de deux légendes du septième art : Katharine Hepburn et Peter O’Toole. C’était dans le film « Le Lion en Hiver », réalisé par Anthony Harvey.

Un rôle marquant dans « Le Lion en Hiver »

C’est avec « Le Lion en Hiver » que la carrière d’Anthony Hopkins a véritablement décollé. Ce film historique, adapté de la pièce de James Goldman, retrace les tensions familiales et les luttes de pouvoir au sein de la royauté anglaise du XIIe siècle. Hopkins y incarne le rôle de Richard Cœur de Lion, aux côtés de Peter O’Toole et Katharine Hepburn.

À l’époque du tournage, Anthony Hopkins était également acteur au Théâtre National de Londres. Il a dû obtenir la permission de son metteur en scène, Sir Laurence Olivier, pour participer au film. Ce dernier a accepté à condition qu’Anthony Hopkins continue de jouer au théâtre le soir pendant le tournage du long-métrage. Ainsi, l’acteur a jonglé entre les deux activités, tournant le jour et jouant au théâtre le soir.

Outre la présence de ces grandes figures du cinéma, « Le Lion en Hiver » est également célèbre pour la performance de Katharine Hepburn, qui a remporté un Oscar pour son rôle d’Éléonore d’Aquitaine.

L’influence de Katharine Hepburn sur Anthony Hopkins

Les débuts d’Anthony Hopkins dans « Le Lion en Hiver » ont été marqués par l’influence significative de Katharine Hepburn. Dans une interview accordée en 1978, l’acteur a partagé comment Hepburn l’a aidé à surmonter sa nervosité et son inexpérience devant la caméra.

Anthony Hopkins se souvient d’une anecdote particulière lors de ses premiers jours sur le plateau. En tant que novice dans le domaine du cinéma, il avait du mal à interagir avec la caméra, commettant ainsi quelques erreurs. Katharine Hepburn, remarquant sa gêne, lui a posé une question simple mais révélatrice : aimait-il la caméra ? Cette interrogation a incité Hopkins à réfléchir sur sa relation avec cet instrument essentiel du cinéma. L’actrice légendaire lui a ensuite expliqué l’importance de comprendre et d’apprécier la caméra, une leçon précieuse pour cet acteur formé au théâtre.

En outre, Anthony Hopkins décrit sa partenaire de jeu comme une actrice extrêmement professionnelle et exigeante envers elle-même. Elle se présentait toujours en avance sur le plateau, participait activement et offrait son aide même hors caméra.

Cette relation mentorale avec Katharine Hepburn a profondément marqué Anthony Hopkins. Elle lui a non seulement appris à apprivoiser la caméra, mais lui a également transmis une éthique de travail et un professionnalisme qui ont façonné sa carrière ultérieure.

brave browser