La Suite de La Boum : Le Film avec Sophie Marceau ?


# L’Étudiante : et de trois pour Claude Pinoteau et Sophie Marceau

Dans « L’Étudiante » (1988), Claude Pinoteau retrouve l’actrice Sophie Marceau, qu’il a révélée huit ans plus tôt dans « La Boum » (1980), un énorme succès qui a lancé sa carrière. Deux ans après, ils se sont retrouvés pour « La Boum 2 » (1982), un autre grand succès. Alors que Sophie Marceau enchaîne les films, Pinoteau ne tourne qu’un autre film avant de collaborer une troisième fois avec elle dans « L’Étudiante ».

Le duo devait se reformer pour « La Septième cible », mais Sophie Marceau a préféré tourner « L’Amour braque » de son compagnon de l’époque, Andrzej Zulawski. Cette décision a conduit Gaumont à attaquer l’actrice en justice, et elle a dû verser 1 million de francs au studio. Cependant, cela ne l’a pas empêchée d’être à nouveau sollicitée pour « L’Étudiante ».

Dans ce film, Sophie Marceau joue aux côtés de Vincent Lindon dans le rôle d’Edouard, un musicien branché qui tombe amoureux d’elle pendant leurs vacances. Malgré leurs différences et les complications liées à leurs quotidiens différents, ils entament une relation forte et passionnelle.

## Une suite de « La Boum » ?

« L’Étudiante » rappelle fortement « La Boum », car le personnage de Sophie Marceau semble être une version plus âgée de Vic Beretton. Il serait même logique de considérer « L’Étudiante » comme une suite, avec l’héroïne qui aurait continué ses études à la fac après avoir été au collège à treize ans et en seconde à quinze ans et demi. Cependant, « L’Étudiante » n’est pas officiellement une suite de « La Boum ». Sophie Marceau y incarne un nouveau personnage du nom de Valentine Ezquerra.

Malgré cela, on retrouve la même équipe que pour « La Boum ». Claude Pinoteau à la réalisation, Sophie Marceau devant la caméra, Danièle Thompson au scénario et aux dialogues, et Vladimir Cosma à la musique. Ces choix ne sont pas anodins, car Gaumont cherchait à reproduire le succès des deux premiers films. Cependant, « L’Étudiante » n’a attiré que 1,5 million de spectateurs en France à sa sortie en salles, bien loin des scores de « La Boum » et « La Boum 2 » qui avaient dépassé les 4 millions d’entrées.

brave browser